Actualités IPACS

Toute l'actualité

Cloud computing : quelles tendances en 2023 ?

Le Cloud computing offre de nouvelles opportunités de croissance et de numérisation. Il permet aux entreprises de créer, tester, déployer et gérer des applications sans infrastructure interne. Les attentes de l’industrie du cloud évoluent à mesure que les développeurs continuent d’intégrer les services de cloud dans leur cycle de vie de développement logiciel. Les équipes veulent des serveurs plus puissants, une sécurité plus stricte, des performances plus rapides et des flux de travail plus fluides. Ainsi, pour vous aider à rester compétitif et à prendre les bonnes décisions, il est important de connaître les dernières tendances en matière de cloud computing.

Vers le Cloud hybride

Les serveurs cloud hybrides combinent les avantages des serveurs cloud publics et privés pour créer une architecture informatique personnalisée qui s’étend sur plusieurs environnements différents. Auparavant, les entreprises devaient faire un choix entre les deux en fonction de leurs besoins. Le cloud public offre un accès aux données, une évolutivité quasi illimitée et des services payables à l’utilisation, tandis que le cloud privé est idéal pour la gestion de données sensibles nécessitant un accès efficace et un contrôle surveillé. Avec une approche hybride, les entreprises peuvent choisir le meilleur des deux services et intégrer des solutions multi-cloud tout en évitant d’être « coincé » avec un seul fournisseur.

L’intérêt du Edge

Le Edge computing est une infrastructure informatique décentralisée qui place le traitement et le stockage des données plus près des utilisateurs finaux, résolvant ainsi des défis tels que la latence et la bande passante pour les applications sensibles aux performances. Le Edge Computing complète le Cloud computing en prenant également en charge la confidentialité et la conformité, tout en permettant aux entreprises spécialisées dans le cloud de développer des moyens d’étendre leurs services à des sites périphériques.

Un Cloud computing plus intelligent

L’ajout de l’Intelligence Artificielle (IA) dans le Cloud computing permet aux ingénieurs de gérer les données stockées dans le cloud et d’en améliorer la qualité. Cela engendre également une automatisation intelligente, une surveillance des flux de travail critiques ainsi que l’intégration de capacités d’IA telles que la parole, la vision et la prise de décision aux applications. Les plateformes de Cloud computing proposent des solutions d’IA préexistantes pour permettre aux développeurs d’intégrer des applications d’apprentissage machine sans nécessiter une expertise en ML (Machine Learning). Le Cloud computing facilite également la rentabilité de l’IA en offrant un accès à des serveurs puissants et une infrastructure informatique sans avoir à investir dans du matériel coûteux et à maintenir une infrastructure d’IA interne.

L’attrait du Serverless

Le Serverless computing permet de déléguer la gestion de l’infrastructure et des serveurs à un fournisseur de cloud, ce qui permet aux développeurs de se concentrer sur l’ajout de valeur à l’activité principale plutôt que de perdre du temps sur des tâches superflues comme la maintenance des serveurs. Les développeurs peuvent simplement téléverser des petits bouts de code ou des fonctions et les exécuter sur des serveurs proches de l’utilisateur final, réduisant ainsi la latence. Le Serverless computing permet également une mise à l’échelle automatique et infinie, ainsi qu’un modèle de paiement à l’utilisation, où l’on ne paie que ce que l’on utilise, contrairement aux serveurs traditionnels.

Vers un cloud plus durable

Les entreprises accordent une grande importance à la durabilité dans le cloud. Les consommateurs exigent que la durabilité soit une caractéristique clé, en plus de sa sécurité et de son agilité. Les fonctions du cloud telles que l’informatique sans serveur, la conteneurisation et les stratégies de reprise après sinistre permettent un développement durable de logiciels avec une réduction de la consommation d’énergie et des coûts. Les développeurs peuvent adopter le Cloud computing vert pour être écologiquement et socialement responsables dans leurs pratiques de développement logiciel.

En résumé

Le Cloud computing offre aux entreprises une infrastructure efficace, flexible et durable. Pour rester compétitif et se préparer à la croissance, elles doivent se tenir informées des dernières tendances et explorer de nouvelles idées.

L’adoption de serveurs de cloud hybride combine les avantages des cloud publics et privés. En intégrant l’Edge computing, elles peuvent améliorer les performances de leurs applications. En utilisant l’IA de pointe, elles prendront des décisions fondées sur les données. Enfin, avec l’informatique sans serveur, elles délèguent le processus de maintenance et de prestataires de services. Pour terminer, en s’adaptant aux services durables les entreprises s’impliquent pour un avenir plus écologique.

L’avenir du Cloud computing est plein de possibilités de croissance et d’innovation. N’hésitez-pas à nous questionner !

Nos partenaires historiques