cisco-meraki

Cisco Meraki amplifie les rendements WiFi et SD-WAN

La famille MX de Cisco Meraki supporte tout, du SD-WAN au WiFi et à la prochaine génération de systèmes pare-feu et de protection contre les intrusions.

Les routeurs Meraki de Cisco ont toujours bénéficié de capacités réseaux étendues et d’une mise en œuvre rapide et sécurisée pour simplifier au maximum le travail des équipes IT. Les nouveaux modèles d’appliances de sécurité des séries Meraki MX et Z pour les succursales conservent le même esprit avec quelques améliorations importantes : la possibilité de supporter un plus grand nombre d’applications cloud et d’appareils mobiles avec toujours plus de débit et davantage d’options de connectivité.

Dans un seul package, la famille d’appareils de sécurité gérés dans le cloud MX de Meraki prend tout en charge, depuis les fonctions SD-WAN et WiFi jusqu’aux pare-feu de nouvelle génération et à la prévention des intrusions. « L’option Meraki est destinées aux clients de Cisco qui veulent des produits prêts à fonctionner rapidement et facilement », a déclaré Zeus Kerravala, fondateur et analyste principal chez ZK Research. « Elle ne permet pas autant de personnalisation que l’équipement Cisco traditionnel, c’est donc une excellente option pour les entreprises qui recherchent une offre cloud gérée, facile à déployer ». La famille MX de Meraki s’enrichit de six nouveaux modèles déclinés des modèles MX64 et MX65 existants, pour un débit quasiment deux fois plus élevé. Les modèles MX67, MX67W, MX68, MX68, MX68W, et les modèles cellulaires MX67C et MX68CW offrent jusqu’à 450 Mbit/s de débit, le support VPN à 200 Mbit/s, le WiFi 802.11ac Wave 2 Wireless, et intègrent un modem cellulaire CAT 6 LTE. Comparativement, les modèles existants offrent un débit de 250 Mbit/s et le support VPN à 100 Mbit/s.

Du SD-WAN plus rapide

Si la vitesse et le débit sont essentiels parce que les ressources connectées au réseau SD-WAN ont besoin de plus de bande passante, l’option LTE pourrait sembler plus étonnante. « Les mises à jour du débit sont importantes. La quantité de données qui circulent aujourd’hui est beaucoup plus élevée qu’il y a un an seulement. Le LTE intégré est vraiment le point le plus remarquable, car il permet de connecter rapidement et facilement les appareils au réseau cellulaire », a expliqué M. Kerravala. « Auparavant, le coût d’un WAN LTE était prohibitif parce que tous les opérateurs proposaient uniquement des services facturés à l’usage. Aujourd’hui, il existe des offres forfaitaires ou des abonnements adaptés aux entreprises. De plus, avec l’arrivée de la 5G, les entreprises vont vouloir intégrer du LTE à leur plan SD-WAN ».

« Certaines études montrent que d’ici 2021, plus de 75 % du trafic de l’entreprise sera orienté SaaS. Il sera donc nécessaire d’offrir aux succursales des solutions SD-WAN fiables et sécurisées pour le transport des données », a déclaré Simon Tompson, responsable du marketing des produits Meraki chez Cisco. Le support LTE a également été ajouté au nouveau dispositif de télétravail Meraki Z3C de Cisco. Celui-ci a été équipé d’un modem 100 Mbit/s CAT 3 LTE intégré et du support 802.11ac Wave. Il est capable de connecter en toute sécurité des machines distantes ou isolées comme les distributeurs automatiques de produits, les DAB et les kiosques. Tous ces périphériques peuvent être gérés via le tableau de bord Meraki lequel permet aux administrateurs IT de surveiller le trafic et de suivre l’historique des performances, ou encore d’effectuer des dépannages et de configurer de nouvelles connexions LTE. Ces appareils sont d’ores et déjà disponibles à un tarif compris entre 695 à 1795 dollars HT, selon la configuration.

Cisco, de plus en plus engagé dans le SD-WAN

Les produits Meraki sont un élément essentiel de la stratégie globale SD-WAN de Cisco. Récemment, l’entreprise a franchi une étape importante dans son développement SD-WAN en ajoutant à son logiciel IOS XE qui fait tourner ses routeurs ISR/ASR la technologie SD-WAN de Viptela, acquise pour 610 millions de dollars en 2017. Aujourd’hui, plus d’un million de routeurs Edge ISR/ASR, notamment les modèles ISR 1000, 4000 et ASR 5000, sont en service dans les entreprises du monde entier. En mars, Cisco a déployé l’outil Meraki Insight pour sa famille MX lequel permet selon Cisco d’identifier et de dépanner plus rapidement les problèmes SD-WAN et les problèmes de performance. « L’idée d’Insight est d’offrir à l’IT une visibilité sur la performance d’une application spécifique et son évolution dans le temps, de façon à ce que les administrateurs puisse prédire plus précisément où et quand certaines opérations peuvent avoir un impact sur les utilisateurs finaux », a déclaré Cisco.

Récemment, IDC indiquait que Cisco détenait la plus grande part du marché de l’infrastructure SD-WAN. Le cabinet d’étude explique ce succès par « l’offre étendu de modèles de consommation, y compris du SD-WAN géré dans le cloud, du SD-WAN intégré avec les routeurs existants, et du SD-WAN basé sur une nouvelle infrastructure ». Comme pour les autres produits SD-WAN, les systèmes Cisco Meraki seront reliés au Cisco DNA Center. Présenté l’été dernier comme le centre névralgique de son initiative Intent-Based Networking, Cisco DNA Center offre des capacités d’automatisation, de contrôle du fonctionnement, de provisionnement des fabrics et de segmentation basée sur des politiques pour les réseaux d’entreprise.

 
Article rédigé par :

Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan)
Source : lemondeinformatique.fr